Les obsidiennes

Obsidiennes

Deux origines possible au nom obsidienne

Dureté : 5 à 5,5 (sur une échelle de 10 ; plus le chiffre est grand, plus la pierre est solide)

Gisements : Arménie, Japon, Mexique, Pérou, U.S.A

Couleurs : sombre, mais cela dépend de la variété

Le cancer, Le capricorne, Le scorpion, Le sagittaire et Le verseau sont les signes qui profitent le plus de ses effets

Petite histoire de l’obsidienne

Cette roche d’origine volcanique fut utilisée dans la préhistoire comme outil. On en retrouve des traces un peu partout dans le monde y compris dans le sud de la France. Sa composition permet de dater ces outils et donc de remarquer qu’ils étaient aussi utilisés pour le commerce.

On ignore encore si son nom vient (comme l’affirme Pline l’ancien) d' »Obsium » le premier romain à l’avoir découverte en Éthiopie ; ou d' »Obsidio » qui signifie « cerné » en latin (lorsque l’on fend l’une de ces pierres on remarque des cernes le long de la cassure).

Il en existe de nombreuses variétés comme l’obsidienne noire, l’obsidienne acajou (mahogany), l’obsidienne flocon de neige( ou mouchetée), oeil célesté (ou arc en ciel)… Ces dernières étant surtout utilisées en bijouterie.

Lithothérapie

Obsidienne

Cette pierre possède des vertus différentes en lithothérapie selon sa variété. Dans tous les cas il s’agit d’une pierre de protection très puissante.

La noire réconforte, calme les tempéraments colérique, aide à atout mettre en œuvre pour atteindre ses buts et calme les tempéraments colérique.

L’acajou ensuite peut aider à calmer l’hypersensibilité.

Enfin l’obsidienne mouchetée apporte en plus une notion d’équilibre.

Purification et rechargement de l’obsidienne

Rechargement d'un bracelet

L’obsidienne ne nécessite pas de purification particulière, c’est une excellente pierre de protection qui repousse les effets négatifs mais ne les absorbe pas.

Le rechargement :

Sur un amas de cristaux de roche ou d’améthyste pendant plusieurs heures.

Vous pouvez aussi la recharger à la lumière du soleil.

Laisser un commentaire